ATELIER

Fondé en 1999, l’atelier est dirigé par Guido Pietrini, licencié en architecture à la Faculté d’Architecture de l’Université des Etudes de Florence.  Il est épaulé de deux sous-directeurs : Etienne Dubois architecte HES et Gwenael Thiébaud architecte EPFL et compte une quinzaine d’employés. L’espace de travail, un ex-atelier de menuiserie dans une ancienne usine d’horlogerie au bord du lac de Neuchâtel, est un lieu ouvert, généreux, avec la transparence et le calme des origines. Maquettes, croquis, objets et livres s’étalent entre aménagements de récupération et design ad hoc.

La composition architecturale est une discipline dont le processus est une voie, un chemin : pour ce voyage il faut abandonner le confort de l’acquis et les certitudes des émotions ; il demande l’oubli de soi-même la modestie de la recherche continuelle, mais il nous apporte la compagnie de l’échange avec l’autre, la fréquentation de l’absolu, la foi dans l’avenir et la joie de la création.

Mu par la recherche d’une architecture de qualité et de l’impératif des détails soignés, le projet reste au centre de la réflexion, le dessin est la matière, le langage qui permet l’échange entre les personnes et le partage de connaissances. Avec une expérience de plus de 20 ans, l’atelier a pu aborder toutes sortes de projets dont la constante est la recherche d’une simplicité, d’une évidence de signification, rapportant la construction à ses bases : mettre en œuvre la matière par la maîtrise des proportions et des significations. La méthode de travail reste artisanale : une quantité kilométrique de croquis à la mine B2 approche et développe chaque réalisation. Avec l’esquisse, la complexité de la réalité trouve la synthèse et se décante en solutions. Le trait préfigure le possible, encourage l’avenir.

 

L’atelier étend ses activités de l’élaboration de projets allant de l’échelle urbaine (quartiers d’habitation) et de constructions publiques et culturelles (écoles, bibliothèques, musées), à l’habitation collective et individuelle (immeubles, transformations, villas), à la conception dans les secteurs tertiaires et industriels (bureaux, pavillons d’exposition), jusqu’au design de meubles et d’objets.

La participation régulière à de nombreux concours révèle l’envie de se confronter et de progresser dans la voie de l’art de l’architecte. Le concours d’architecture est un exercice stimulant qui a permis à l’atelier, la réalisation de constructions ayant pour but les échanges et le vivre en société tels qu’écoles, centres d’accueil, musées, bibliothèques, archives. La réalisation des Galeries de l’Histoire, de la Maison de l’Absinthe, du MEN démontre l’attachement particulier à la muséographie. Les divers pavillons d’exposition réalisés pour de grandes marques horlogères et de produits de luxe relèvent de la même démarche de la présentation d’objets, mais dans un espace-temps éphémère.

Confronté à l’existant et stimulé par le dialogue avec le passé, l’atelier a œuvré de nombreuses fois dans des projets de rénovation et de transformation : habitations privées, bureaux, lieux d’exposition. L’activité humaine prenant de plus en plus de place, l’architecture se doit d’utiliser, transformer et assainir ce qui existe déjà en limitant l’atteinte au territoire.

DIRECTION

Guido Pietrini

Directeur
Architecte
guido.pietrini@atelierpietrini.ch

Né à Viareggio en Toscane le 27 septembre 1963, il se diplôme en tant qu’architecte en 1991 à l’Université de Florence avec un projet de musée d’histoire naturelle pour lequel il obtient le 1er prix national. Il suit également une formation poste grade de designer dans le secteur lapidaire à l’Académie des beaux-arts de Carrare.

Pendant les premières années d’activités se succèdent diverses collaborations : celle avec l’atelier d’architecture paternel à Viareggio, la fondation avec d’autres jeunes architectes italiens d’Ædes gruppo per l’architettura qui s’occupe de muséographie et de concours, et la fondation d’Imago en Suisse qui réalise des habitations, un café et des concours.

Après un an de collaboration au Tessin avec l’atelier Mario Botta, il quitte l’Italie pour s’installer à Neuchâtel en 1995 où il rencontre Luigi Manini avec qui il fonde l’Atelier. Depuis 2012 il est également expert REG B. Il est régulièrement convié comme membre de jury de concours

Père de 4 enfants, musicien amateur, luthier autodidacte, 4ème dan de kobudo katori shinto ryu, il aime regarder de près les poissons et aimerait peindre sur céramique.

COLLABORATEURS

Anciens collaborateurs

PASCAL SOLIOZ – YANNICK BRAGHINI – MARCOS NEGREIRA – OCEAN GAILLARD – ELIO RIZZON – NICOLE GRUMSER – THOMAS DE CLERCQ – ANAIS JAQUIER – LUIGI MANINI – ADELE PIETRINI – GAEL BEURET – ONDREJ PALENCAR – AZIZ TEMEL – FABIAN SCHAER – CRISTINA PELLICER – ANGELO GAGLIARDI – CÉLINE DUCHÊNE – LUIS MARQUES – JACEK LOJEK – SIMON SCHNEIDER – ANNA BISTUER – JORGE ROCHA – KYRIA STEINER – BRUNO ALMEIDA – DANIEL CULEBRAS – BENJAMIN GUYOT – GEORGIOS TRANTAS – MELODY JOSS – TONG CUI – AZADEH JAFARINEJAD – JULIE FREY – CHRISTOPHE WIEDMER – LISE PETITPIERRE – NATHALIE SAUTER-BOLLE – ALEXANDRE GEISER – ELODIE MERSSON – MARIE-ESTELLE GUEISSAZ – PASCALINE GRESSET – DAVIDE CECCARINI – STÉPHANE BADET – KATERINA LOWEN – CINDY NAIKO – BORIS JEANRENAUD – PASCALE BRUNEAU – CÉLINE QUELLET – GUPTA RUCHI – VIRGINIE RACINE – HERVÉ BETTON – VÉRONIQUE MERCZ – CHRISTOPH WYSS – ROSE-MARIE TORCHIA-ROMANO – CLAUDIA TOULSON ELTAHIR – NOÉ MAEDER – MASSIMILIANO GENESI – LEONARDA HOFMANN – DANIEL GONZALEZ – SYLVAIN RIBAUX – SABINE GIRARDIN